Présentation

Agrément

icpf & psiCertification ICPF & PSI d'après normes AFNOR et ISO 9001.

NLPNL regroupe et certifie les écoles de PNL et garantie l'éthique, les contenus pédagogiques et la haute qualité des formations. Les formations certifiantes de Activ'PNL sont agréées par la Fédération NLPNL. Ces certifications concernent les niveaux, Praticien, et Maître-Praticien PNL.

logo
Découvrez le site NLPNL : www.nlpnl.eu
Vous y trouverez une multitude d'information concernant la PNL.


Les formations PNL certifiantes (extrait du site www.pnl-nlp.com):

Trois niveaux de certification en PNL font l’unanimité dans la plupart des pays : seuls les titres de Praticien PNL, Maître-Praticien PNL et Enseignants en PNL sont reconnus par l’ensemble des organismes de formation et les associations de PNL. Quelques organismes de formation ou associations ont rajouté le Maître Formateur en PNL. Pour faciliter l'accès aux formations, le praticien PNL est souvent découpé en trois parties : bases PNL, technicien PNL et praticien PNL. Un débat existe par contre au sein de la communauté PNL à propos des standards et normes de qualité des formations PNL certifiantes, et plus particulièrement à propos de la durée appropriée, en heures de formation, d'un praticien et maître praticien PNL. Ce texte décrit les arguments avancés par ceux qui défendent une formation PNL courte, puis donne une description des contenus des formations PNL certifiantes.

Une formation PNL pour quoi faire ?

Il est important de rappeler qu’une formation en PNL dans un cadre professionnel n’est pas conçue pour être une psychothérapie ou un développement personnel. La formation PNL vise en premier l'intégration d'un système de valeurs (les présupposés de la PNL) qui vont faciliter l’acquisition des capacités et des compétences en rapport avec la communication interpersonnelle (l’efficacité des relations interpersonnelles), l’apprentissage (apprendre à apprendre ou transmettre des compétences) et l’accompagnement au changement des individus et des organisations. Le gain évident qui est habituellement constaté en termes de développement personnel n'est pas l'objectif principal, qui reste l'acquisition de compétences spécifiques. Le développement de la personne, est la conséquence (le bénéfice secondaire) d’une pratique régulière des processus et modèles PNL. Une formation professionnelle impacte la vie personnelle et l'inverse est aussi vrai. Pour être en accord avec la réglementation sur la formation professionnelle, les objectifs métiers sont définis par chaque organisme de formation, en fonction des publics spécifiques auxquels il s’adresse.

Une formation PNL de quelle durée ?

Le tableau ci-dessous indique les standards internationaux, en termes de durée, pour les formations certifiantes de Praticien et Maître praticien en PNL. Ces durées vont le plus souvent entre 15 et 22 jours, à l’exception des formations proposées par la Society of NLP. Ces standards sont comparés à ceux de l’association Française NLPNL.



Bases Praticien PNL Maitre praticien PNL Formateur PNL Enseignant PNL
Society of NLP
(R.Bandler)

9 jrs
9 jrs
6 jrs

Society of NLP
(C.Hall)




14 jrs
INLPTA 4 jrs
15 jrs
21 jrs
19 jrs

ABPNL
18 jrs (120h)



INLPF
18 jrs (120h)
18 jrs (120h)
130h

IANLPI
18 jrs (120h)
18 jrs (120h)
18j + 15j
Supervision

NLPNL
(France)

20 à 22 jrs
20 à 22 jrs
12 jrs
Supervision
de 2 ans

Des organismes de formation en PNL, dont NLPLife de Richard Bandler est un exemple, proposent des formations certifiantes de «praticien PNL » d'une durée de 7 jours. Si ces formations courtes peuvent être d’excellente qualité, elles ne peuvent cependant délivrer le contenu enseigné habituellement en 21 jours. Le message marketing de ces formations véhicule un certain nombre de croyances ou mythe qui ont été répertoriées par Chris Collingwood dans un article intitulé « The Myths of Seven day NLP "practitioner" trainings » (Le mythe des praticiens PNL de 7 jours). Voici quelques-uns de ces mythes concernant les formations accélérées de PNL.

L’utilisation de « méthodes d'apprentissage accéléré » : ces méthodes n’étant pas citées on ne sait pas si elles se réfèrent à la PNL qui est en soi une méthode d’apprentissage accéléré. Si ce n’est pas le cas, cela voudrait dire que les animateurs de la « PNL en accélérée » n’utilisent pas la PNL pour enseigner la PNL !

L’écoute répétée des enregistrements : l’argument présuppose donc que l’écoute des enregistrements équivaut à une formation en direct, en faisant l’économie de la relation, de l’apprentissage de la lecture du langage non verbal par la calibration, et de l’expérience sensorielle.

Un bon formateur enseigne plus vite : l’argument présuppose que ceux qui enseignent en respectant le rythme d’apprentissage des stagiaires sont moins performants. L’évidence est que pour enseigner plus rapidement, il faut faire des abandons dans le contenu pédagogique.

Les derniers développements de la PNL : cet argument qui laisse penser que la dernière version de la PNL (pnl.2.0) permettrait de gagner du temps, laisse penser que l’ancienne version est dépassée. Les vraies nouveautés en PNL sont vites connues des professionnels, ne sont pas si fréquentes, et concernent peu à ce jour les processus pédagogiques.

Le cumul des certifications : en utilisant l’argument du 2 pour le prix de 1, des organismes de formation peuvent proposer pour une même durée une certification en PNL et en hypnose. S’il est possible de cumuler à l’infini les certifications ou attestations (les cartes), il est cependant plus difficile de cumuler les apprentissages (l’expérience du territoire). Un écart important va s’installer entre le titre de la certification et ce qu’elle est censée représenter en termes de compétences.

L’apprentissage accéléré sous hypnose : si ce point n’est pas abordé par Chris Collingwood, il mérite cependant d’être pris en considération. L’argument est qu’en mettant un public sous transe, il apprend plus vite, car cela court-circuiterait les résistances du mental. L’argument est recevable en psychothérapie ou pour apprendre une langue, car dans ce cas c’est le résultat qui est recherché, mais certainement pas en formation, car dans ce cas c’est la capacité à reproduire de façon consciente un processus qui est recherché. J’ai reçu des témoignages des adeptes des formations accélérées sous hypnose, décrivant le plaisir qu’ils avaient eu à suivre la formation et leur incapacité à décrire ce qu’ils avaient appris.

Alors quel est l’intérêt à suivre une formation PNL certifiante courte ? Il y a certainement un intérêt si vous dissociez le titre de la certification de ce qu’elle peut représenter en termes d’apprentissage selon les standards internationaux. Le vrai bénéfice est pour l’organisateur ou le formateur PNL. En « comprimant » les formations certifiantes, il dispose de plus de temps pour enchainer les formations « certifiantes » dans des lieux et pays différents. Si le formateur « comprime » le contenu de la formation, il n’en fait pas de même avec les tarifs qui peuvent rester identiques à ceux en vigueur pour des formations de 20 jours. Et enfin, le contenu qui est exclu des formations courtes peut être commercialisé sous forme de modules complémentaires ou formations avancées.

Pour répondre à la plupart des standards internationaux ou nationaux en matière de PNL (INLPTA, IANLPI, ANLP , NLPNL en France), une formation PNL dite « certifiante » comporte une durée moyenne de 20 jours (18 à 22jrs), et pour les raison pédagogiques suivantes :
permettre l’intégration de la matière enseignée et d’un contenu pédagogique précis, le respect du cycle d’apprentissage des apprenants (explications, et démonstrations de l’animateur, exercices pratiques et débriefing), la possibilité de séquencer les apprentissages de la matière enseignée pour que le stagiaire puisse comprendre les règles qui sous-tendent l’efficacité des techniques, de les reproduire et d’en élaborer de nouvelles.
disposer d’un temps de pratique important (au moins 50 % du temps de formation) car le développement des compétences proposées par la PNL nécessite des aller retours entre expérience et connaissance.
être en mesure de généraliser une capacité en compétence, par la répétition des pratiques et les échanges avec le formateur et ses pairs.
pouvoir suivre sa progression dans le développement de ses compétences. L’évaluation des compétences acquises fait partie intégrante des formations PNL certifiantes. Il n’y a pas d’apprentissages en PNL sans feedback du formateur et des pairs et sans une évaluation d’une pratique (et pas seulement d’un savoir).

Les facteurs clés d’une bonne formation PNL

Les facteurs clés sont nombreux et constituent une systèmique entre les facteurs qui appartiennent à l'animateur de la formation (expertise de la PNL, des processus pédagogiques et ses qualités relationnelles) et les facteurs qui vous appartiennent en tant que stagiaire et que vous allez apporter à la dynamique d'apprentissage (le niveau de vos attentes, votre attitude face aux autres...etc)

Le niveau d’expérience du formateur dans l’enseignement de la PNL

Une bonne formation est avant tout une formation avec un formateur considéré comme compétent. Je n'ai jamais entendu dire "c'était une très bonne formation, mais le formateur était incompétent". La compétence porte sur la matière enseignée, la pédagogie, la relation, et enfin sur la création d'un "champ d'apprentissage". Vous pouvez donc jeter un œil ou deux sur le CV du formateur et regarder de quelle manière il a été formé en tant qu'enseignant PNL et depuis quand il enseigne la PNL. Il faut beaucoup de subtilité et de nuances pour travailler avec l’expérience humaine. Et soyez vigilant avec les formateurs qui adoptent une position haute, ou une position d'expert et qui ne mettent pas en pratique ni les présupposés de la pnl , ni les principes de l'andragogie. S'ils sont réellement des experts de la PNL, ce n'est pas la peine qu'ils le clament, vous aurez l'occasion de le constater par vous même. Ils doivent être des experts à vos yeux et pas seulement parce qu'ils l'ont décidé.

La qualité de la relation que vous allez établir avec cet enseignant

Il n’y a pas de changement possible sans un cadre de protection et de bienveillance. Un processus de changement nécessite selon Stephen Gilligan : a) un client cohérent dans sa demande de changement, b) un intervenant extrêmement bienveillant, c) éventuellement un « rituel ou technique ». Le vrai mérite de l’intervenant est d’avoir su faire ce qu’il faut pour créer le cadre de protection (en lui et autours de lui), alors que le mérite du client est de s’autoriser à faire enfin ce qu’il faut pour changer sous le regard d’une présence humaine bienveillante. Le rituel (ou technique) n’est que secondaire pour le client car dans un cadre de sécurité, il va mettre en œuvre de façon intuitive ce qu’il convient de faire pour solliciter les ressources et changer. Le rituel est par contre essentiel à l’intervenant pour développer sa capacité à offrir à son client un cadre de protection nécessaire au développement de son autonomie. Ce n’est bien sûr pas en regardant le site web de l’organisme de formation que vous pourrez vous faire une idée de la présence de ce cadre de protection dans l’enseignement de la PNL. Il convient donc avant tout de rencontrer vos futurs formateurs en PNL et de vous faire confiance dans l’évaluation de la qualité des relations que vous pourrez établir avec ce formateur. En formation l'humilité est une vertue. La star n'est ni le formateur, ni vous en tant que stagiaire, mais la qualité du champ relationnel auxquel chacun va contribuer.

Ce que vous apportez à la formation

Votre attitude va grandement influencer vos relations avec le formateur et les autres stagiaires. Si vous pensez que vous n'allez rien apprendre, ou que la formation ne sert à rien, ou que le formateur n'est pas compétent, ou que la PNL est hautement manipulatoire..., tout ceci va se traduire dans vos comportements et vous allez adresser un messge inconscient d'hostilité au formateur et aux autres stagiaires, ce qui ne va pas contribuer à créer les conditions de sa performance. Nous avons en fait les formateurs que nous méritons. C'est donc au formateur comme aux stagiaires d'exprimer leur volonté de coopérer pour mieux apprendre ensembles.

Les certifications de Praticien et maître Praticien PNL

La certification atteste que vous avez validé un certain nombre de compétences, selon une liste et des critères d’évaluation qui ont été donnés au début de la formation.

Les conditions de délivrance de la certification

L’évaluation des compétences peut se faire en continu tout au long de la formation, ou à l’étape finale de cette information, et doit porter nécessairement sur une pratique d’un processus de changement, et non sur un simple contrôle de connaissance. L’évaluateur est nécessairement un enseignant PNL agréé NLPNL. Si un contrôle des connaissances est réalisé (en plus de la pratique), il peut prendre la forme d’un quiz, QCM sur papier ou un test en ligne.

La mise en œuvre du présupposé de la PNL « il n’y a pas d’échec mais que des apprentissages » dans un processus de certification implique que le stagiaire :

reçoive un feedback sur les motifs de sa certification comme sur les motifs de sa non certification immédiate.
reçoive des instructions sur ce qu’il doit faire pour acquérir le niveau lui permettant d’obtenir sa certification. L’habitude est de lui demander d’effectuer un certain nombre de taches ayant pour fonction de faire émerger les compétences requises. Il est également de demander de refaire tout ou partie de la formation de praticien PNL.
soit immédiatement assuré que sa participation complémentaire à la formation de praticien PNL est à titre gracieux et ne peut faire l’objet d’une facturation.
reçoive sa certification à titre définitif, et non à titre provisoire avec clause de renouvellement moyennant un réglement complémentaire. Une certification, qui atteste de l’acquisition de compétence, doit être distinguée de l’autorisation d’exercer un métier (une licence), délivrée par un ordre professionnel ou une chambre syndicale.

La valeur de la certification

Une certification de praticien PNL ne signifie pas que vous avez acquis l’ensemble des compétences de la formation, mais avant tout que vous avez le niveau de connaissance et de conscience suffisant pour faire un bon usage des compétences acquises, c’est-à-dire en vous respectant et en respectant les autres. De même qu’un permis de conduire nouvellement acquis ne signifie pas que vous êtes un conducteur expérimenté, mais que vous êtes suffisamment vigilant pour ne pas prendre des risques inconsidérés avec votre véhicule. Rappelons également que la PNL n’est pas quelque chose qu’on « fait » à l’autre parfois sans son accord, mais quelque chose qu’on pratique avec l’autre, avec son accord et dans un cadre déterminé. Il y a donc des règles éthiques et déontologiques dans le bon usage de la PNL.

La certification PNL n’est en aucun cas un diplôme reconnu pas l’état, mais une reconnaissance délivrée par un organisme de formation privé ou public qui assure à la fois la formation et la certification, sans séparer ces deux fonctions comme cela se fait pour la délivrance d’un diplome. La valeur que vous accordez à votre certification reflètera avant tout la richesse des apprentissages que vous aurez pu faire au cours de cette formation. Pour être en conformité avec la réglementation en matière de formation professionnelle, le stagiaire certifié reçoit d’une part sa certification (avec le label NLPNL le cas échéant) et d’autre part une attestation de formation qui mentionne l’évaluation des compétences acquises.

Quel est l'objet d'un « Praticien » ou d'un « Maître praticien » en PNL

Les niveaux de compétences et de conscience

Un praticien PNL est celui qui, du fait de sa pratique, possède un niveau de compétence « suffisant » pour démontrer un savoir-faire en rapport avec la communication interpersonnelle, l’apprentissage et le changement. Ces compétences sont d’abord conscientes avant de devenir inconscientes (un nouveau "programme").

Un maître praticien PNL est celui qui, du fait de sa pratique, possède un niveau de compétence « suffisant » pour démontrer un savoir-faire, et un niveau de conscience suffisant pour décrire les règles inconscientes qui sous-tendent la mise en œuvre de ce savoir-faire particulier.

Un enseignent PNL est celui qui a en plus la capacité à transmettre l’acquisition d’un niveau de compétence et de conscience.


Praticien PNL Maître Praticien PNL Enseignant PNL
Compétences Inconscientes
(Démontrer un savoir-faire)
Conscientes
(Démontrer un savoir-faire et l’expliquer)
Conscientes
(Démontrer un savoir- faire, l’expliquer et le transmettre)
Niveau d'expérience L’action « visible » et les cartes mentales qui organisent cette action.
(Comportements, capacités)
Les règles « invisibles » qui soutiennent ou pas la mise en œuvre des actions.
(Croyances, valeurs, Identité)
Les règles conscientes et inconscientes qui organisent l’apprentissage
Présupposés PNL Compréhension des présupposés Intégration de quelques présupposés Incarner un certain nombre de présupposés


Le champ d'application des compétences

La pratique de la PNL ne devient professionnelle que dans le cadre d'un métier, et la formation PNL ne devient professionnelle que si elle s'adresse à un public bien défini en termes de profession. Un praticien PNL pour les psychothérapeutes, se doit d'être très différent de celui qui s'adresse à des managers ou à des professionnels des RH.