top of page

PNL - Comment changer sa perception des choses

Dernière mise à jour : 31 mai 2023




Je vais vous donner des clés qui vont vous permettre de changer votre perception des choses, ce sont des clés utiles pour soi, mais également dans la communication.


Lorsque l’on échange des idées et que l’on voit une personne en face de nous qui est un petit peu butée dans sa façon de penser, qu’elle voit les choses uniquement dans son modèle du monde, en PNL, nous appelons cela « Le recadrage ».




Conversation


Le recadrage de sens et le recadrage de contexte


Vous allez voir qu’avec cette structure, vous allez pouvoir très facilement vous entraîner, avec un peu de créativité, afin de pouvoir aider les personnes à changer leur perception des choses.


Comment fait-on ?


Une personne était très forte là-dessus, elle a été modélisée en PNL par John Grinder et Richard Bandler qui s’en sont beaucoup inspirés, il s’agissait de Virginia Satir.


Elle utilisait énormément les recadrages quand elle accompagnait des familles ou dans des thérapies.


Je vous donne un exemple de la technique de recadrage qui peut aider une personne à changer sa vision des choses.


« Elle reçut une mère au foyer très maniaque, elle nettoyait tout chez elle, tout devait être propre, surtout dans le salon. Seulement, il y avait un tapis où personne ne devait marcher pour ne pas y laisser des traces de pas. Cette femme avait un mari et des enfants et dès qu’ils marchaient dessus, cela la rendait furieuse. Elle allait jusqu’à dire qu’ils ne la respectaient pas. »


Comment Virginie Satir a pu accompagner cette femme ?


Elle lui dit la chose suivante :

« Vous allez fermer les yeux, et imaginez votre beau tapis dans votre maison, il est impeccable, parfaitement bien nettoyé. Il n’y a aucune trace de pas, il est parfait et vous réalisez que désormais, vous êtes toute seule. »


Au moment, où elle imaginait son tapis impeccable, le visage de cette femme se détendait. Mais dès qu’elle réalisa que désormais, elle était toute seule, le visage de la cliente se crispa et changea.


C’est à ce moment-là que le travail de Virginie Satir commença, elle l’accompagna, progressivement afin de lui faire admettre que les traces de pas sur le tapis n'étaient pas si importantes.

Alors, le visage de la cliente commença à devenir plus détendu.



Comment appelle-t-on cette technique en PNL ?


Cette technique s’appelle : Recadrage de sens, elle permet de changer la signification.


Il existe un outil en PNL « Le méta modèle » et dans la structure de langage, on a X qui signifie Y, en quelque sorte :

  • Le tapis propre signifie qu’elle est une bonne maîtresse de maison.

  • Le tapis sale signifie, pour elle, qu’elle n’est pas respectée.

Comment va agir le recadrage de sens ?


On va changer la signification que la personne donne à sa perception des choses. Ici le tapis impeccable signifie qu’elle est seule, alors que le tapis avec des traces signifie qu’elle est entourée de son mari et de ses enfants.


Il existe une autre manière de faire, toujours basée sur le recadrage, il s’agit du « Recadrage de contexte », c’est tout aussi efficace.


« Prenons l’exemple d’un père de famille, il est directeur d’une banque, il s’agit d’un homme assez dur et droit. Lors de séance en thérapie, il se plaignait beaucoup de sa fille et disait d’elle qu’elle était très têtue avec un fort caractère ».


Alors Virginie Satir va lui faire un recadrage en lui posant des questions de sorte à amener le patient vers une réflexion sur son passé et sur lui-même.


Elle va l'amener à réfléchir comment il en est arrivé à son niveau de directeur en étant ferme face à des personnes qui le sollicitaient.


À ce moment-là, Virginie Satir commence son travail de recadrage en faisant admettre à son patient que sa fille n’est pas si différente de lui.


Que sa fille a des valeurs et des compétences importantes qu’il lui a transmises, afin qu’elle puisse faire face à certaines circonstances comme les avances d’un homme trop engageant par exemple.


Nous avons donc un « Recadrage de contexte », ce qui veut dire que dans un contexte, un comportement par exemple, être têtu, c'est connoté comme quelque chose de négatif.

Mais dans le recadrage du contexte, Virginie Satir va accompagner son patient à changer sa perception des choses.


C'est-à-dire dans un contexte X, c'est un problème, mais dans un autre contexte, X est une qualité.


C’est vraiment intéressant lorsqu’on accompagne une personne, de pouvoir tantôt faire du recadrage de sens, tantôt faire du recadrage de contexte.



S’entraîner pour maîtriser les différents types de recadrages


Vous pouvez vous amuser dans ce domaine et imaginer des scénarios pour travailler les différents recadrages.

Pour que les recadrages fonctionnent ,il faut être avant tout à l’écoute de la personne.

Si vous proposez un recadrage qui, dans le modèle du monde, ne parle pas à la personne, vous allez faire chou blanc avec votre recadrage et ça ne parlera pas à la personne, ça peut même la braquer.


Reprenons l’exemple du père qui critique sa fille qui est têtue, le recadrage était de lui dire qu’il l’avait bien éduquée et que cela pourrait lui servir. Ce recadrage fonctionne.


Par contre, si on avait proposé un autre recadrage à cet homme en lui disant : « Tant mieux, ça lui permettra de pouvoir exister dans une société trop patriarcale et de défendre des valeurs féministes ».


Ce style de recadrage n’aurait pas du tout parlé à cet homme, c’est pour cette raison qu’il vaut mieux préférer un recadrage qui soit efficace et qui parle à la personne.



À quel moment utiliser le recadrage ?


Cette technique est vraiment utile en thérapie, en coaching, mais également dans la vente puisque le vendeur doit savoir recadrer pour mieux vendre.


Donc prenons l'exemple suivant, une personne vient acheter une automobile dans un magasin de voiture et le vendeur lui propose une voiture qui a un prix onéreux.


La voiture est un modèle sport, et le client va dire par exemple : « Ah mais non ! Je ne veux pas un modèle sport, c'est un peu trop frivole pour moi, je n'aime pas les choses frivoles ».


Comment le vendeur va-t-il pouvoir agir ?


Le vendeur va devoir agir avec malice pour pouvoir faire un recadrage, en lui disant ceci :

« Effectivement, moi non plus, je n'aime pas les choses frivoles et tape à l'œil. Ce n'est pas du tout pour cela que je vous propose cette voiture. Mais il est vrai que comme c'est un modèle sport, elle a une tenue de route qui est beaucoup plus sécurisante. Je me suis dit que c'était peut-être plus dans votre état d'esprit de chercher un modèle qui avait une bonne tenue de route, plus de puissance et qui serait plus sécurisante ».


Le vendeur a touché le point sensible du client puisque la sécurité est le critère recherché, ce recadrage va avoir du sens.


On se rend compte que cela permet de changer sa perception des choses, au lieu d’avoir une perception d’aujourd’hui, on élargit la perception sur un champ beaucoup plus large.

Pour que les recadrages fonctionnent, il ne s’agit pas d’arnaquer les gens, il s’agit de pouvoir leur faire des recadrages qui soient véridiques.


Pour qu’un recadrage puisse bien fonctionner, il faut écouter la personne, qu’elle soit dans sa hiérarchie de valeurs et de critères.


126 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page